2021-cadillac-ct5-0021627530237826.jpegLongtemps, le segment des voitures compactes de luxe a été l’affaire des constructeurs allemands, puis, dans une moindre mesure, l’affaire des marques japonaises. Depuis plusieurs années, Cadillac s’est invité avec des modèles intéressants dans cette catégorie, si bien que les concurrents ont commencé à prendre des notes.
 
C’est le cas chez Lexus qui a renouvelé sa berline IS pour 2021. La marque aurait eu tout avantage à ramasser plus de notes cependant, car le modèle qu’elle nous propose tombe à court de celui qui a fait ses débuts une année auparavant chez Cadillac, la CT5.
 
Avec cette création, Cadillac s’impose comme un des joueurs sérieux de la catégorie. En fait, sa CT5 peut affronter n’importe quelle rivale du créneau sans craindre la comparaison. Vous allez rapidement le constater à l’analyse des quatre points suivants.
 
L’espace
 
La Cadillac CT5 est une berline plus spacieuse que la Lexus IS. Lorsque c’est une question de millimètres et qu’on peine à le voir à l’œil nu, on n’en parle même pas. Sauf que cette fois-ci l’écart est à ce point notable que ça fait la différence, entre pouvoir inviter confortablement des gens à s’installer à l’arrière ou non. À bord de la CT5, vos passagers vont voyager en toute quiétude. Derrière les sièges avant chez Lexus, ils auront hâte d’arriver à destination.
 
La performance
 
Chaque voiture propose différentes mécaniques. Les moteurs de base suggérés à chaque adresse offrent pratiquement la même puissance à partir de la même cylindrée (4-cylindres turbo de 2 litres).
 
Cependant, lorsqu’on se déplace vers les modèles plus performants, on découvre un moulin hautement plus compétent chez Cadillac. En fait, le V6 biturbo de 3 litres au service de la CT5-V livre 360 chevaux et 405 livres-pieds de couple. En comparaison, le V6 de 3,5 litres de la version IS 350 chez Lexus est en reste avec seulement 311 chevaux et 280 livres-pieds de couple.
 
Et c’est sans oublier la variante Blackwing attendue plus tard chez Cadillac ; 668 chevaux pour son V8 suralimenté de 6,2 litres contre 472 pour le V8 de 5 litres de la prochaine génération de l’IS 500.
 
Système multimédia
 
Chez Cadillac, on propose un système multimédia simple et facile d’accès. Chez Lexus, l’IS est toujours affublé d’une des pires interfaces de l’industrie, soit un pavé tactile dont l’imprécision est la marque de commerce. On rage avec le système de Lexus alors que celui de Cadillac devient rapidement un allié.
 
Sur la route 
 
Les deux modèles offrent des expériences convaincantes sur la route, mais en raison de ses réglages de suspension plus agressifs et de ses mécaniques plus puissantes, la CT5 vous colle davantage un sourire aux lèvres. Or, dans cette catégorie, le plaisir de conduire est très élevé sur la liste de tout acheteur. Essayez les deux berlines et vous comprendrez rapidement pourquoi.
 
Cadillac a fait ses devoirs avec la CT5. Ce n’est pas un hasard si cette dernière remporte des prix depuis ses débuts sur le marché. Elle est à ce point convaincante.
 
Catégories: News

Abonnement à notre blogue